Médecine Traditionnelle Chinoise : À quoi ça sert ?

0
577
A photo of Mortar Grinder Herb and herbal with Herbal Pharmacopoeia background on wood table, Selective focus, Soft focus

Médecine Traditionnelle Chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est un système médical complet et éprouvé depuis des millénaires, basé sur l’énergie vitale – le « Qi » – omniprésent dans toutes les manifestations de la nature. L’acupuncture en est la pratique la plus connue, mais elle ne représente en réalité qu’une petite partie de la médecine traditionnelle chinoise.

 

Médecine Traditionnelle Chinoise : À quoi ça sert ?

Les consultations en médecine chinoise sont sur-mesure. Deux personnes présentant le même symptôme auront un protocole de soin différent, l’acupuncture pouvant en faire partie mais n’étant pas nécessairement utilisée, car d’autres pratiques permettent d’atteindre les mêmes objectifs..
Le champ d’application de la MTC est très vaste. Comme elle tient compte des multiples facettes d’une personne (ses maux physiques, ses émotions, son histoire…), la MTC permet aussi bien soulager l’anxiété, l’angoisseles difficultés de sommeil, que des douleurs physiques tels que maux de ventremigraines, douleurs musculaires ou articulaires, etc.
La MTC est aussi consacrée à la prévention. D’ailleurs, n’est-il pas connu que dans la Chine ancienne, le médecin chinois n’était payé que quand ses patients restaient en bonne santé ?

Médecine Traditionnelle Chinoise : Comment ça marche ?

Médecine dite holistique elle considère l’individu comme un tout. Au-delà des symptômes, avec tous les éléments de l’organisme intimement liés et interdépendants, elle vise à équilibrer les forces Yin Yang pour fluidifier la circulation de l’énergie vitale. Pour cela elle utilise ses cinq thérapeutiques : l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée (plantes médicinales), le Qi Gong (exercices énergétiques) et les massages tel que le massage Tui Na (énergisant et dynamisant).
Cette pratique ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, en Chine, en Corée, au Vietnam, au Japon, etc. des praticiens poursuivent les recherches qui sont régulièrement publiées.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here